Last festivalMalgré moiSynopsisAntoine est un jeune lycéen, écrivain à ses heures perdues, il mène une vie confortable avec ses grands-parents qui l'ont élevé, dans le quartier chic du Périer à Marseille. L'environnement dans lequel il évolue impacte fortement son mode de vie, avec une consommation excessive de tout ce que la société moderne lui propose. Après la mort de ses grands-parents lors d'un accident de la route, il apprend son placement dans un foyer d'accueil. Il décide de s'enfuir et se retrouve à la rue. Trouvant refuge sous un pont, il y fait la connaissance d'un couple vivant dans une tente, Carole et Julius. Ces derniers lui apprennent avoir volontairement atterri dans la rue, et qu'ils sont à la tête d'un réseau de manifestations écologiques contre l'usine Alkao, accusée de déverser des polluants dans le littoral sud de Marseille. Antoine se prend au jeu et participe aux rassemblements, jusqu'à devenir un acteur majeur dans son nouveau combat. Alors qu'il mendie durant une rude soirée hivernale, il croise la route de Henry, un artiste peintre à la retraite vivant dans un luxueux appartement du quartier de la Vieille Chapelle. Henry le convainc de l'héberger une nuit à l'abri du froid. Un lien amical se tisse entre les deux hommes lorsqu'ils s'aperçoivent de leur passion commune pour la créativité artistique. Henry, qui est mourant dû à ses problèmes de santé, propose à Antoine de rester en échange de quelques tâches ménagères. Il accepte, mais est rapidement hanté par l'appel de la rue et son devoir envers l'organisation.DialoguesAntoine : j'ai été dans le faux toute ma vie, j'ai fais des erreurs dans le passé, mais ça a changé.Henry : l'attrait de la vie c'est justement d'évoluer mon garçon…Antoine : Et c'est pas en restant ici que j'pourrai l'faire.Henry : Tu tiendra pas un seul jour dehors, l'hiver est très rude cette année…

Publiée par Chris Nguyenaa sur Lundi 15 juin 2020

Chris Nguyen

Malgré moi

Chris Nguyen – auteur

Synopsis :

Antoine est un jeune lycéen, écrivain à ses heures perdues, il mène une vie confortable avec ses grands-parents qui l’ont élevé, dans le quartier chic du Périer à Marseille. L’environnement dans lequel il évolue impacte fortement son mode de vie, avec une consommation excessive de tout ce que la société moderne lui propose.

Après la mort de ses grands-parents lors d’un accident de la route, il apprend son placement dans un foyer d’accueil. Il décide de s’enfuir et se retrouve à la rue. Il trouve refuge sous un pont, où il fait la connaissance d’un couple vivant dans une tente, Carole et Julius. Il apprend que ces derniers ont volontairement atterri dans la rue, et qu’ils sont à la tête d’un réseau de manifestations écologiques contre l’usine Alkao, accusée de déverser des polluants dans le littoral sud de Marseille. Antoine se prend au jeu et participe aux rassemblements, jusqu’à devenir un acteur majeur dans son nouveau combat.

Alors qu’il mendie durant une rude soirée hivernale, il croise la route de Henry, un artiste peintre à la retraite vivant dans un luxueux appartement du quartier de la Vieille Chapelle. Henry le convainc de l’héberger une nuit à l’abri du froid. Un lien amical se tisse entre les deux hommes lorsqu’ils s’aperçoivent de leur passion commune pour la créativité artistique. Henry, qui est mourant dû à ses problèmes de santé, propose à Antoine de rester en échange de quelques tâches ménagères. Il accepte, mais est rapidement hanté par l’appel de la rue et son devoir envers l’organisation.

Dialogues :

Antoine : j’ai été dans le faux toute ma vie, j’ai fais des erreurs dans le passé, mais tout a changé.

Henry : l’attrait de la vie c’est justement d’évoluer mon garçon…

Antoine : Et ce n’est pas en restant ici que je pourrai le faire.

Henry : Tu ne tiendra pas un seul jour dehors, l’hiver est très rude cette année…

Laisser un commentaire